Écoutez la couverture de Nancy Wilson de «The Rising» de Bruce Springsteen



Ayant déjà fait son chemin dans le Rock and Roll Hall of Fame with Heart, la guitariste Nancy Wilson se lance enfin dans une carrière solo. Son premier album est attendu au début de 2021, et elle a maintenant partagé le premier single, une reprise de «The Rising» de Bruce Springsteen.

Écrit au lendemain des attentats terroristes du 11 septembre 2001, «The Rising» est arrivé comme un classique instantané. Springsteen a écrit du point de vue d’un pompier se précipitant dans les tours en ruine du World Trade Center. Comme seul The Boss peut le faire, la chanson était à la fois hyper-spécifique et universelle, avec des répliques telles que “Je ne vois rien devant moi / Je ne vois rien venir derrière”, capturant à la fois l’ascension terrifiante d’un individu et l’humeur nationale. Lorsque le refrain édifiant est apparu, il l’a fait avec la chaleur soudaine d’un rayon de soleil perçant les nuages.

Maintenant, alors que la pandémie de coronavirus se prépare pour une troisième vague, et les Américains luttent avec le poids psychique d’une élection à enjeux élevés, Wilson a apporté une nouvelle vision de «The Rising». Sa voix est plus légère, son arrangement instrumental plus ensoleillé et doux. Ce n’est pas que sa couverture manque d’obscurité – bien au contraire. L’interprétation de Wilson ressemble à une femme souriante à travers la douleur.

Dans une déclaration, elle a expliqué les raisons pour lesquelles elle avait repris la chanson: «Je voulais faire quelque chose de stimulant et d’aspirant pour ceux d’entre nous qui souffrent de toute cette maladie et de cette perte. J’espère que cette chanson pourra nous remonter le moral. »

Regardez ci-dessous une vidéo lyrique de «The Rising» de Wilson. Plus tôt cette année, Wilson a été interviewée au sujet de ses contributions à la Presque connu bande-son dans un nouveau podcast d’histoire orale.





Vous pouvez lire l’article original (en Angais) sur le siteconsequenceofsound.net