Romy de The xx combine deux reprises avec “You’re Not Alone in the Rhythm of the Night”: Stream



Le xx a éclaté avec du rock indépendant si clairsemé qu’il sonnait en noir et blanc, mais leur dernier album Je te vois (2017) ont introduit des techniques lumineuses au néon issues du hip-hop et de l’EDM. Maintenant, le co-fondateur Romy a combiné les approches avec “You’re Not Alone in the Rhythm of the Night”, une simple performance acoustique qui remixe deux chansons ensemble.

Construit à partir de parties de “You’re Not Alone” d’Olive et de “The Rhythm of the Night” de Corona, la nouvelle couverture de Romy est une déclaration émouvante pour ceux qui se sentent perdus et effrayés. Elle a enregistré le morceau pour Home Session for Pride d’Apple Music, et dans un communiqué de presse, elle a dit qu’elle avait choisi ces airs parce qu’ils lui rappelaient “quand j’avais environ 17 ans et que j’ai commencé à fréquenter les bars gays à Londres”. Elle a expliqué,

« J’ai combiné deux chansons dans cette reprise, Olive – ‘You’re Not Alone’ et Corona – ‘The Rhythm of the Night’, les deux chansons me rappellent quand j’avais environ 17 ans et que j’ai commencé à fréquenter les bars gays à Londres. Les paroles de “You’re Not Alone” résonnent avec le sentiment de communauté que j’ai trouvé dans ces bars et clubs et les amis que je me suis faits et chéris à ce jour. J’aime toujours danser sur « The Rhythm of the Night » et j’ai toujours aimé les paroles et la mélodie. C’était amusant de dépouiller ces chansons de danse jusqu’à leur noyau et d’en ressentir toujours autant d’émotion. J’ai adoré l’enregistrer avec mon amie très inspirante Marta Salogni dans son studio à Londres.

Dans le cadre de la même sortie, Romy a également inclus une version acoustique de son récent single solo “Lifetime”, ainsi qu’une version allégée du tube de The xx en 2012 “Angels”. Découvrez ces morceaux, ainsi que “You’re Not Alone in the Rhythm of the Night”, ci-dessous, et restez à l’écoute pour plus d’informations sur son premier album solo à venir.





Vous pouvez lire l’article original (en Angais) sur le blogconsequence.net