Votre première EDM: le minimalisme D&B complet dont nous rêvons tous est de retour grâce à Subtension [NËU]


Selon Beatport, Subtension est en pause depuis son Tom Yum EP sur Flexout en avril dernier. Avec ses antécédents orchestraux lourds et ses caisses claires AF serrées, le producteur slovaque a laissé un petit vide dans le continuum des basses lourdes, mais heureusement, Subtension est de retour avec une nouvelle offre de trois singles, qui sortira sur NËU ce vendredi 12 mars. .

Pour les deux nouveaux morceaux de NËU D&B (serons-nous jamais fatigués de ce jeu de mots?) Rolling, sinewave sub bass est le nom du jeu. Il remplit l’espace entre les coups de pied assez minimes et donne aux collets quelque chose à saisir. Pour “Never Alright”, un morceau en collaboration avec son compatriote tchéco-slovaque Thez, a déclaré que les caisses claires sont accrocheuses et minimales et comprennent en fait le dynamisme nerveux, alors qu’au lieu d’un coup de pied de basse standard, il y a un son mod pop vintage qui est lourd et impassible, mais pas vraiment une grosse caisse. Nous avons entendu ce mod pop dans un certain nombre de pistes expérimentales au fil des ans, mais l’utiliser dans le cadre du rythme est définitivement – attendez-le – NËU. Misanthrop a dû adorer ça.

«Tween Wave», notre première à YEDM aujourd’hui, est un peu plus dense du point de vue de la batterie, mais ce même mod pop est utilisé pour remplir l’espace de coup de pied. Il est doublé, ce qui rend les choses un peu plus denses et intenses. Dans la pause, cette pop endormie va en spirale pour correspondre aux caisses claires et elles transportent toutes les deux les sons de synthé ambiants et atmosphériques. Audacieux et lourds, ces synthés sont étendus au-dessus de la portée et connectés par des sons de vent musicaux descendants et fluides qui semblent en quelque sorte à la fois techniques et organiques. C’est peut-être du vent dans un vide artificiel. La réplique solitaire et persistante du collisionneur de hadrons. C’est une expérience palpitante que seuls les goûts de Subtension peuvent offrir.

Il y a aussi une piste bonus sur cette version, un remix techno VIP bien nommé «Tween Wave130 VIP» est le jumeau fraternel plus chic de l’original. Plus denses sur le rythme et avec encore plus d’ambiances, les synthés se transforment ici en synthwave et éclairent encore plus l’espace ambiant de la piste. Cette version techno pourrait facilement être une bande originale pour les goûts de la prochaine Matrice film ou, plus près de chez nous, le morceau bouleversé qui rend un dancefloor de Darkshire devenu mental.

Subtension a toujours eu un chemin avec l’espace ambiant, mais ces nouveaux morceaux expérimentaux mais toujours dansables montrent pourquoi il y aura toujours une place pour lui à l’extrémité la plus lourde de la batterie et de la basse. En espérant qu’il ne reste pas si longtemps à l’écart cette fois.

«Never Alright», «Tween Wave» et sa belle-fille VIP débarqueront sur NËU le vendredi 12 mars, cliquez sur ici pour pré-commander / pré-enregistrer.



Vous pouvez lire l’article original (en Angais) sur le blogwww.youredm.com