Le groupe Country Covers de Conor Oberst annonce un album live


En 2015, Conor Obrest a entendu une compilation de reprises de 1972 intitulée Them Old Country Chansons appartenant à son colocataire d’alors, MiWi La Lupa. Inspiré, le leader de Bright Eyes a décidé de créer sa propre équipe de reprises de country, Dolores Diaz et le Standby Club. Le groupe n’a joué que cinq spectacles, mais maintenant les enregistrements de deux de ces ensembles sont rassemblés sur un nouvel album live, Vivre à O’Leavers.

Dolores Diaz (une pièce de théâtre sur Doris Day) est le nom de scène de Corina Figueroa Escamilla, désormais ex-femme d’Oberst. Elle était en visite dans sa ville natale de Mexico lorsque La Lupa et Oberst ont conçu leur idée pour le groupe et ont été convaincues de chanter le rôle principal du projet à son retour. Ingénieur du son de formation, elle chantait souvent tout en travaillant en studio, alors Oberst et La Lupa savaient qu’elle avait les tuyaux pour diriger le groupe.

Le Standby Club est complété par d’autres artistes d’Omaha, Nebraska: Mike Mogis de Bright Eyes, Roger Lewis de The Good Life, Matt Maginn de Cursive, Dan McCarthy de McCarthy Trenching, Ben Brodin, Phil Schaffart et Jim Schroder. Ils se produisaient généralement au pub local O’Leavers, qui appartenait justement à certains des membres de Cursive. Vivre à O’Leavers capture deux de ces ensembles, un de janvier 2016 et un autre d’août 2018.

Dans une déclaration, Oberst a décrit le fait de jouer avec la tenue country comme une «pure joie». Il a continué,

«Il y a un frisson unique à apprendre toutes ces chansons classiques et à les interpréter avec un groupe géant de vieux amis. Et en plus de cela, c’était incroyable de voir Corina embrasser son alter ego. Elle est normalement une personne assez réservée, mais quand elle a enfilé ces bottes de cow-boy et est montée sur scène, elle s’est instantanément transformée en Dolores et a toujours fait sauter le toit. Nous nous sommes tous tellement amusés et je pense que vous pouvez entendre et ressentir cela sur ces enregistrements.

Vivre à O’Leavers est due le 11 décembre via 15 passagers. En première écoute, Dolores Diaz et le Standby Club ont partagé leurs points de vue sur «You Ain’t Goin ‘Nowhere» de Bob Dylan et «Don’t Come Home a-Drinkin’ (With Lovin ‘on Your Mind)» de Loretta Lynn. Oberst prend la tête du premier, tandis que le second voit Escamilla à la barre.

Écoutez les deux morceaux ci-dessous, puis Vivre à O’Leavers tracklist.

Vivre à O’Leavers Liste des pistes:
01. Votre bonne fille va mal tourner (Tammy Wynette)
02. Une fois par jour (Connie Smith)
03. Le temps est un homme mort (Dan Reeder)
04. Quelqu’un va-t-il à San Antone (Charlie Pride)
05. Jolly Coppers à la parade (Randy Newman)
06. Amos Moses (Jerry Reed)
07. Juste quelqu’un que je connaissais (Porter Wagoner, Dolly Parton)
08. Don’t Come Home A-Drinkin ‘(With Lovin’ on Your Mind) (Loretta Lynn)
09. Vous n’allez nulle part (Bob Dylan)
10. Tellement longtemps, Charlie Brown, ne me cherche pas (Sammi Smith)
11. Fou (Patsy Cline)
12. Restez toute la nuit (Restez un peu plus longtemps) (Bob Wills et les Texas Playboys / Willie Nelson)





Vous pouvez lire l’article original (en Angais) sur le siteconsequenceofsound.net