WhatsApp établit un record absolu en tant qu’utilisateurs accueillant virtuellement la nouvelle année


Illustration de l'article intitulé WhatsApp établit un record absolu en tant qu'utilisateurs accueillant virtuellement la nouvelle année

Photo: Justin Sullivan (Getty Images)

L’application de chat multiplateforme de Facebook, WhatsApp, a enregistré un nombre record d’utilisateurs le soir du Nouvel An, certaines personnes ayant intelligemment choisi de célébrer la fin de 2020 pratiquement cette année. Parce que même si cette année maudite d’Hadès est enfin derrière nous, la pandémie de covid-19 est définitivement pas.

Plus de 1,4 milliard d’appels vidéo et vocaux ont été passés le soir du Nouvel An, le plus grand nombre d’appels jamais enregistrés en une seule journée, par un article de blog d’entreprise. Alors que Facebook a déclaré que le réveillon du Nouvel An a toujours été sa nuit la plus chargée, il a connu un pic d’environ 50% par rapport à cette période de l’année dernière.

Ce fut également un grand jour pour l’autre application de chat de la société, Facebook Messenger, qui a enregistré près de deux fois plus d’appels vidéo de groupe par rapport à sa moyenne quotidienne. Il y a également eu 55 millions de diffusions en direct sur Facebook et Instagram dans le monde.

“[I]En mars 2020, les premiers jours de la pandémie ont produit des pics de trafic qui éclipseraient plusieurs fois le réveillon du Nouvel An – et cela a duré des mois », a déclaré Caitlin Banford, responsable du programme technique de Facebook. «Dans les coulisses, Facebook Engineering s’est réuni pour apporter des améliorations d’efficacité sans précédent et rendre notre infrastructure plus résiliente.»

Le fait d’héberger avec succès un nombre record d’utilisateurs le soir du Nouvel An témoigne de ces mois de test de son infrastructure renforcée et de résistance à l’augmentation du trafic sur ses applications au milieu de verrouillages généralisés.

«Cette année, le réveillon du Nouvel An était très différent et nous avions des équipes d’ingénieurs dans les applications Facebook, prêtes à prendre en charge n’importe quel problème, afin que le monde puisse sonner en 2021.»

Qui sait, peut-être que cette fois l’an prochain, le monde sera un peu moins en feu et nous pourrons à nouveau célébrer le réveillon du Nouvel An en personne. Ou peut-être que nous serons coincés à compter la fin de 2021 dans nos bunkers souterrains après la assassiner des frelons et des tornades de rongeurs envahissent la surface. Je suppose que c’est un tir 50/50 à ce stade.

.



Vous pouvez lire l’article original (en Angais) sur le sitegizmodo.com