Le véritable amour est la fermeture ultime


Dans un échec épique de notre propre race, ou peut-être plus gentiment, une chose sur laquelle nous travaillons en tant qu’espèce est la fermeture. Ne comptez pas sur les progrès. Les gens ferment généralement leurs tombes.

Dans un sens, la clôture a du sens. Nous voulons savoir pourquoi cette offre d’emploi n’a jamais échoué. Je veux dire, le responsable du recrutement portait la même chemise que notre mère et nous nous sommes assurés qu’ils savaient. Ou pourquoi le stage ne s’est jamais traduit par plus de trois mois de grillades au barbecue de l’entreprise. Ou le ressentiment toujours rongeant envers une personne qui ne nous a pas remarqués. Je veux dire, qui sont-ils pour rejeter tout ce que nous avons à offrir?

Il y a toute une série de dictons en latin et probablement dans de nombreuses autres langues. Même si nous les combinions ensemble, ils ne pourraient toujours pas rendre justice aux êtres humains et à leur intense besoin de fermeture. C’est une seconde nature pour nous d’avoir besoin d’explications sur les choses qui comptent le plus pour nous, surtout lorsque nous ne les comprenons pas. Cela pourrait être des emplois, des relations, un certain style de boucles d’oreilles, des parents idéaux et des opportunités à gogo.

Heureusement, pour beaucoup d’entre nous dans les relations heureuses le sauraient, le véritable amour est en soi une forme ultime de clôture. En ce qui concerne l’amour, nous avons tendance à atteindre le summum quand c’est avec quelqu’un qui est tout aussi, sinon plus fou de nous, que nous sommes à leur sujet. Dans les fréquentations, les humains ont généralement tendance à évaluer notre niveau d’intérêt en fonction des avantages que l’autre personne fournit (financiers, émotionnels, de proximité, niveau de soins et de préoccupation, types de cuisines et destinations que nous pouvons attendre d’eux, etc. ) Cependant, avec un vrai amour, ces choses sont jetées par la fenêtre.

Dans le vrai amour, nous avons tendance à expérimenter les choses à un niveau granulaire. Il y a plusieurs, en fait des millions de fils fragiles qui ont conduit nos cœurs à se connecter d’une manière suffisamment unique pour être appelé le véritable amour. Tout dans l’amour est connecté; passé, présent et futur. Il y a des histoires familiales qui se rassemblent, remodèlent, se réforment et se restructurent pour être en mesure de soutenir cette précieuse relation. Il y a des éléments socio-économiques, politiques et même religieux qui façonnent la nature et la trajectoire de la façon dont le véritable amour se déroule dans le monde réel. Peut-être plus important encore, c’est ce type de relation qui se dissipe, sous et à travers nos mésaventures passées. En d’autres termes, nous laissons tomber nos gardes.

“Pouvez-vous croire que nous sommes déjà ensemble depuis 15 ans?” Ou, “Avez-vous même pensé au temps que nous avons passé ensemble, même si nous ne nous connaissons que depuis un mois?” De telles lignes sont rétrospectives car l’amour a déjà été découvert à ce stade? Cependant, ce qui reste un mystère, c’est la manière toujours surprenante dont il se déroule. Pas toujours jolie et pas toujours parfaite. Pourtant, dans le sens le plus apaisant et éveillant du terme, cela représente toujours toutes nos pertes, y compris les amants, les ex et même les écrasements de notre passé. Les questions qui nous hantaient autrefois pendant nos heures d’éveil et de sommeil, les insécurités et les doutes quant à savoir si c’était notre dernière chance d’aimer ont finalement été résolus; c’est un NON retentissant.

La partie belle et laide de la fermeture, c’est qu’elle ne vient jamais de celui qui nous la doit. En fait, parfois cela ne vient jamais du tout. Nos destins tordus en tant qu’individus et en tant que race collective laissent des tonnes de place pour les doutes, les doutes et les chagrins. Cela fait partie de toutes les facettes de nos vies. Quand cela fait des ravages dans nos vies personnelles, il se propage généralement comme un virus dans toutes les autres parties de notre vie également; carrières, enfants et autres relations personnelles que nous chérissons. Il n’est donc pas surprenant de savoir pourquoi nous aimons et cherchons notre fermeture. Il est soigné, bien emballé et présenté en gros morceaux qui peuvent prendre du temps à digérer. Le résultat final sera une transition réussie dans notre état mental. Si nous savions à quel point notre besoin de fermeture dépendait de notre survie, peut-être prendrions-nous cela plus au sérieux.

Ce que j’en suis venu à découvrir, c’est que la fermeture peut se faire par l’amour. Les meilleures parties de vous, enfin capables de respirer, n’est qu’une des raisons. Le véritable amour tient nos mains sur un terrain rocheux et nous permet de nous sentir autonomes. Cependant, le véritable amour nous montre également nos angles morts et certaines parties de nous que nous négligeons d’autonomiser ou de travailler. Real Love nous aide à traverser la rivière, au milieu d’une tempête (pour certains, c’est un ouragan) pour nous rendre de l’autre côté. Cette tempête représente notre besoin toujours pressant de mettre fin à une relation passée brisée ou de vivre constamment dans la carcasse de ses ruines parce que nous sommes trop orgueilleux ou blessés pour admettre à quel point cela nous a affectés.

Ce message était publié précédemment sur Hello, Love et est republié ici avec la permission de l’auteur.

***

Si vous croyez au travail que nous faisons ici à The Good Men Project et que vous souhaitez participer régulièrement à nos appels, rejoignez-nous en tant que membre Premium dès aujourd’hui.

Tous les membres Premium ont la possibilité de visionner The Good Men Project sans publicité.

Besoin de plus d’informations? Une liste complète des avantages est ici.


Crédit photo: Mary Niazi





Vous pouvez lire l’article original (en Angais) sur le sitegoodmenproject.com