Regardez la nouvelle chanson «Featherweight» de Robin Pecknold de Fleet Foxes



Certains des plus grands noms du rock indépendant se sont réunis pratiquement hier soir pour se produire à Vote Ready, un concert pour l’inscription des électeurs, qui est exactement ce que cela ressemble. Le set le plus excitant est sans doute venu de Robin Pecknold de Fleet Foxes, car il a fait ses débuts avec une nouvelle chanson intitulée «Featherweight» qui représente quatre minutes de pur bonheur.

Pecknold a commencé le livestream en remerciant les téléspectateurs de s’être inscrits pour voter avant de présenter le batteur Joshua Jaeger (Angel Olsen) et le chanteur de Holy Hive Paul Spring. Au milieu de leur set de trois chansons est venu la nouvelle chanson, «Featherweight». Un numéro folk sombre et sceptique, cela ressemble presque à une couverture de Fleet Foxes dépouillée Une piscine en forme de lune.

Le nouveau morceau était pris en sandwich entre une paire de reprises. Il y a d’abord eu une reprise animée et rythmée de la montée en flèche d’Arthur Russell “I Never Get Lonesome”, tandis qu’une version spacieuse de “Hammond Song” des Roches a clôturé la performance. Regardez tout ci-dessous, avec “poids plume” commençant vers 3h30.

De plus, certains Détecteurs Reddit a souligné que Pecknold a peut-être donné aux fans un indice quant à la date de sortie de son prochain projet pendant le tournage. Pecknold aurait dit aux fans qui sont impatients de voir une date de sortie sur un nouvel album de «regarder plus attentivement» la vidéo. Dans l’arrière-plan du studio où la performance a eu lieu se trouve une horloge qui ne bouge jamais malgré le passage du temps. En fonction de l’emplacement des aiguilles de l’horloge, il semble qu’une annonce ou une publication pourrait avoir lieu le 4 septembre – ou si nous parlons de minutes, vers le 22 septembre.

Dans tous les cas, il est clair que Pecknold travaille sur quelque chose de nouveau. Pendant le tournage, il a mentionné qu’il était déjà prévu d’être en studio cette semaine. Quant à savoir si les sessions et les taquineries sournoises concernent le premier long-métrage solo de Pecknold ou un suivi de l’album 2017 de Fleet Foxes, Crack-Up, qui dire?





Vous pouvez lire l’article original (en Angais) sur le blogconsequenceofsound.net